Transfaire 2012-2013

 

Séminaire 2012-2013

Transfaire. Histoire et sciences sociales à l’épreuve d’une globalisation (post-)ottomane

Marc Aymes, Nicolas Camélio, Benjamin Gourisse, Emmanuel Szurek

Le séminaire est articulé au programme ANR TRANSFAIRE, « Matières à transfaire. Espaces-temps d’une globalisation (post-)ottomane » (2013-2015). Un séminaire parallèle a lieu, de manière synchrone, à l’Institut français d’études anatoliennes d’Istanbul. Pour cette première année du séminaire, l’équipe organisatrice a désiré consacrer le programme à l’étude de textes et de travaux portant sur la circulation, dans l’espace et dans le temps, d’idées, d’objets et d’instruments de gouvernement. Il s’agissait, ce faisant, d’identifier et de discuter les principales questions méthodologiques et théoriques à débattre dans le cadre du programme de recherche.

Deux objectifs ont donc été poursuivis : pour l’équipe de TRANSFAIRE, il s’agissait de mener une réflexion commune autour des notions et des concepts mobilisés dans les opérations de recherches individuelles et collectives lancées début 2013 ; par ailleurs, le programme du séminaire a offert aux participants non membres de TRANSFAIRE un panorama des principaux outils théoriques et méthodologiques existants pour analyser les circulations inter- et transnationales. Les organisateurs ont veillé à proposer un programme interdisciplinaire – les textes étudiés relevaient de l’histoire, de la science politique, de la sociologie, et de l’anthropologie – autour de travaux articulant théorie et empirie.

Nous avons ainsi consacré une série de séances à l’histoire croisée, à ses méthodes et à ses apports [Werner et Zimmermann] ; à l’histoire-monde et à ses analyses des mondialisations [Boucheron, Hourani] ; à l’asymétrie des relations internationales et aux stratégies de domination mises en œuvre par les Etats et les groupes dans les arènes inter- et transnationales [Dezalay et Garth] ; à l’analyse critique de l’anthropologie des institutions [Abélès] et des policy transfer studies [Dumoulin et Saurugger] ; aux questions portant sur les échelles de l’analyse [Sawicki, Lepetit], mais également à la praxéologie [Warnier] en rapport avec les objets matériels [Bromberger et Chevallier] ou normatifs [Dupret, Halpérin].

[14 novembre 2012]

> M. Aymes, B. Gourisse, « Matières à transfaire », texte programmatique du projet Transfaire.

[28 novembre 2012]

> Patrick Boucheron, « Introduction – Les boucles du monde : contours du XVe siècle », dans idem (dir.), Histoire du monde au XVe siècle, Paris, Fayard, 2009, p. 9-30.

[12 décembre 2012]

> Albert Hourani, « The Changing Face of the Fertile Crescent in the XVIIIth Century », Studia Islamica, 8 (1957), p. 89-122.

[9 janvier 2013]

> Yves Dezalay, Bryant G. Garth, « L’impérialisme moral. Les juristes et l’impérialisme américain (Philippines, Indonésie) », Actes de la recherche en sciences sociales, 171-172 (2008), p. 40-55.

[23 janvier 2013]

> Laurence Dumoulin, Sabine Saurugger « Les policy transfer studies : analyse critique et perspectives », Critique internationale, 48/3 (2010), p. 9-24

[13 février 2013]

> Michael Werner, Bénédicte Zimmermann, « Penser l’histoire croisée : entre empirie et réflexivité »,  Annales. Histoire, Sciences Sociales, 58/1 (2003), p. 7-36.

[27 février 2013]

> Discussions « hélicoïdales ».

[13 mars 2013]

> Marc Abélès, « Pour une anthropologie des institutions », L’Homme, 135 (1995), p. 65-85.

[27 mars 2013]

> Frédéric Sawicki, « Les politistes et le microscope », dans M. Bachir (dir.), Les méthodes au concret, Paris, PUF / CURAPP, 2000, p. 143-164 ;

> Bernard Lepetit, « Architecture, géographie, histoire : usages de l’échelle », Genèses, 13 (1993), p. 118-138.

[10 avril 2013]

> Jean-Pierre Warnier, « Pour une praxéologie de la subjectivation politique », dans J.-F. Bayart, J.-P. Warnier (dir.), Matière à politique. Le pouvoir, les corps et les choses, Paris, Karthala, 2004, p. 7-31.

[24 avril 2013]

> Christian Bromberger et Dominique Chevallier, « Carrières d’objets », in eadem (dir.), Carrières d’objets : innovations et relances, Paris, Éditions la Maison des sciences de l’homme, 1999, p. 1-16.

[22 mai 2013]

> Baudouin Dupret, « Droit et sciences sociales. Pour une respécification praxéologique », Droit et société, 75 (2010), p. 315-335 ;

> Jean-Louis Halpérin, « Le droit et ses histoires », Droit et société, 75 (2010), p. 295-313.